Entrepreneurs : sachez que le golf et le fisc ne font pas bon ménage

Dimanche 03 Avril 2016

Publication générale

golf et fisc

Le golf et les frais de représentation

Vous êtes entrepreneur, vous avez l’habitude de faire du développement d’affaires.


Votre comptable vous a appelé afin de discuter de votre déclaration de revenus pour 2015 et vous lui dites qu’il devra s’attendre à voir beaucoup de dépenses d’entreprise reliées au golf cette année.


En effet, vous avez invité plusieurs clients à jouer une partie de golf, puis à prendre le repas à différents clubs de golf de la grande région de Montréal.


Vous vous attendez à ce que votre comptable passe toutes ces dépenses à titre de frais de représentation, car l’été passé, vous avez fait la même chose, mais en invitant les clients à jouer au badminton et c’est ce qui a été fait.


Votre comptable vous apprendra une nouvelle décevante.


Dans ce cas... quels frais peuvent être déductibles?

Les droits de jeu ne seront pas déductibles. Le législateur prévoit spécifiquement que les droits de jeu ou encore la cotisation annuelle à un club de golf n’est pas déductibles, que vous pratiquiez le sport avec des clients dans le but de générer plus de revenus n’importe pas.


Cependant, les frais de repas au restaurant du club de golf pourraient être déductibles. En effet, si vous pouvez présenter des factures précises pour les repas, ne faisant pas partie d’un seul et même forfait golf repas, vous pourriez déduire à 50% ces dépenses dans le calcul du revenu imposable de votre entreprise à titre de frais de représentation.


Ainsi, cet été, peut-être voudrez-vous faire une autre activité de développement des affaires!


<


Cette chronique contient de l'information juridique d'ordre général et ne devrait pas remplacer un conseil juridique auprès d'un avocat qui tiendra compte des particularités de votre situation.